Projet de création de jardins potagers et d’implantation d’une usine d’ensachage d’eau potable au BURKINA-FASO

Pour l’association humanitaire « ASAFF » de Tenkodogo (région de Boulgou)

L’ASAFF (Association Solidarité Action Faire Face) est une association humanitaire crée par des Burkinabés en Janvier 2003, elle a pour vocation d’aider les plus démunis en les soulageant sur le plan médical et social. Elle est reconnue et agrée au Burkina, à ce titre elle accompagne les actions sanitaires de santé publique en partenariat avec l’état.

Les évènements mondiaux de ces trois dernières années ont fait reculer les aides financières que recevait l’ASAFF et il est devenu vital pour cette association humanitaire Burkinabé de trouver de nouvelles ressources financières, si elle veut entretenir et développer les aides qu’elle assure déjà. De ce constat est venue l’idée aux différents acteurs de l’association de créer (sur un terrain appartenant à l’association) des jardins potagers associatifs prévoyant « la politique du genre » qui veille à la promotion féminine, d’établir un point d’eau potable public, de réhabiliter une ferme en partie construite in-situ, et enfin, d’implanter sur le même lieu une unité d’ensachage d’eau potable (qui par le fait serait la source de revenus qui assurerait l’autonomie financière de l’association tout en développant un secteur d’activité particulièrement défaillant actuellement). Enfin, en vue de limiter l’impact environnemental il est également prévu d’organiser et de valoriser la récupération des sachets plastiques en vue de les recycler (en associant à ce projet un partenaire compétant dans le domaine du recyclage des plastiques) l’ensemble sera novateur et moteur de développement.

Nous, « Essentialhuma », avons suivi les actions de cette association depuis 2014. Pour donner suite à nos échanges et affirmer notre partenariat, nous avons, en Mai 2017, financé la prospection et la réalisation d’un forage à hauteur de 6 millions de Fcfa soit environ 9300 euros ; cependant n’ayant pas les moyens financiers suffisants, nous nous sommes engagés à aider l’ASAFF dans sa recherche d’un « mécénat » en capacité de financer les différentes actions et en particulier ce projet multifacettes : Point d’eau potable public, implantation de jardins associatifs, projet d’usine d’ensachage d’eau potable, recyclage de déchets plastiques…Le coût des projets cumulés et de l’ordre de 60 000 Euros. (Voir le détail ci-dessous)

Dans l’immédiat, nous avons décidé d’aider une nouvelle fois l’ASAFF en finançant l’installation de la pompe électrique, de son alimentation par panneaux solaires, d’un réservoir de 10 m3 (en vue de développer rapidement le projet jardins) enfin, l’analyse de l’eau (en vue de l’établissement futur de l’usine d’ensachage d’eau potable).

Pour les jardins associatifs, et l’analyse de l’eau pour le point d’eau potable :

- Le devis s’élève à 3 364 200 Fcfa (soit 5128 Euros)

Pour la réhabilitation de la ferme :

-Le budget prévisionnel est de l’ordre de 5 000 000Fcfa

(Soit environ 7500 Euros)

Pour l’usine, l’investissement se divise en cinq grands secteurs :

1- Matériel de réseau et raccordement : 5500 Euros

2- Construction d’un mur d’enceinte, de l’usine, d’un local et d’un réservoir : 25000 Euros

3- Achat et pose de Panneaux solaires : 7000 Euros

4- Achat des machines d’ensachage : 8000 Euros

6- Matériel de stockage et de manutention : 2500 Euros

Soit un Total des différents projets : 60 000 Euros

En résumé :

Ce projet multifacette autour d’un point d’eau, s’inscrit dans la lignée des « projets à développement durable » ;

La création des jardins associatifs va donner de l’activité et surtout des revenus à un vingtaine de familles, le gardiennage du site sera assuré par une famille (logée sur place dans la ferme restaurée) ce qui va lui permettre de développer une activité rurale ainsi que l’élevage de petits animaux (tels que poulets, pintades etc…) ; le projet d’usine à lui seul fournira à terme du travail et des revenus à 18 employés qui de par le fait aidera autant de familles à vivre dignement ; il faut aussi compter les familles impactées par les activités déclinantes ( comme le transport et la distribution des sachets d’eau potables et des légumes, le ramassage des plastiques et leur conditionnement etc…). Ces différents projets regroupés autour d’un point d’eau potable, au-delà de l’impact social et économique, génèreront des revenus substantiels qui permettront à l’ASSAF de développer sa participation à la santé publique et d’assurer la pérennité de ses actions :

En conclusion : Ce projet dynamique initialisé par une Association de Burkinabés permettra à lui seul de faire reculer la maladie, d’aider à la scolarité de nombreux enfants, d’aider les familles les plus démunies et de développer le secteur social en distribuant une eau de qualité (surveillée par les autorités sanitaires) à une population actuellement accablée par l’adversité du milieu.

En quoi ce projet est-il durable ?

Vu le respect de l’environnement, vu l’aide au développement local, vu la fourniture d’eau potable (le forage est de 51m et son débit potentiel est de 18 m/cube/h), vu les prévisions de recyclage des déchets, enfin vu l’alimentation électrique par panneaux solaires, tous ces aspects sont autant de critères de durabilité du projet.

 

Respect de l’environnement, aide au développement local, fourniture d’eau potable (le forage est de 51 m et son débit potentiel est de 18 m³/h), enfin l’alimentation électrique par panneaux solaires, sont autant de critères de durabilité du projet : cliquez ICI

analyse eau

 

   

Le Burkina Faso  

   

Evénements à venir  

<<  Décembre 2018  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       1  2
  3  4  5  6  7  8  9
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
   

Visites depuis le 10/08/2018  

www.joomlatutos.com
Nous sommes le 19.12.2018
Accès depuis le 07.08.2017
Aujourd'hui
18
Hier
40
Semaine
184
Semaine der.
695
Mois
1608
Mois der.
6207
Total
15389
Il y a actuellement...
- 47 invités